REVUE DE PRESSE
2017 - NOËL - ECHO DU CHATEAU LOGELBACH

Accord (é) ons-nous pour Noël - Logelbach

Accordéons et chorale de concert, Samedi soir à l'église de Logelbach

L'accordéon-club Echo du château de Kaysersberg et la chorale Desidela de Wintzenheim ont uni leur talent pour un beau concert samedi soir dans le cadre du festival Au clair de Noël à l'église Notre Dame de l'Assonption de Logelbach.

Le programme était établi en trois parties avec l'orchestre dirigé par Michelle Springer pour débuter, suivi de la chorale dirigée par Véronique Ougier et pour terminer une partie commune avec les deux ensembles. Ce sont donc les accordéons qui ont ouvert ce concert faisant apprécier et sûrement découvrir la belle musicalité des instruments avec ce qu'il faut de chaleur et de tendresse pour une pièce de Mozart ou de fougue et de vivacité dans ce morceau de Carl Maria von Weber, invitation à la danse.. La chorale Desidela a ensuite emporté le pubic dans son domaine d'excellence et de prédilection avec des chants liturgiques tels la cantate du veilleur de Bach ou le motet locus iste de Bruckner. Puis pour illustrer le passage dans l'avent, les choristes ont interprété des airs plus connus, traditionnels ou populaires, notamment Fröhlische Weinacht.

Les deux formations réunies ont ensuite investi le choeur de l'église pour laisser apprécier leur complémentarité avec Nabucco de Verdi, et surtout des Noëls d'ici et d'ailleur avec, cerise sur ce gâteau musical, un Douce Nuit qui a apporté sa touche d'émotions au concert.
© l'Alsace, 05 Décembre 2017. J.L.M - Tous droits de reproduction réservés

WINTZENHEIM

Au clair de Noël - A l'unisson

Chorale et accordéons à l'unisson pour un beau concert
Samedi, l'accordéon-club Echo du château de Kaysersberg et la chorale Desidela de Wintzenheim ont uni leur talent pour un beau concert, dans le cadre du festival "Au clair de Noël" à l'église Notre Dame de l'Assonption de Logelbach.

LE PROGRAMME était établi en trois parties, avec l'orchestre pour débuter, suivi de la chorale et pour terminer une partie commune avec les deux ensembles. Ce sont donc les accordéons qui ont ouvert l'appétit au public, faisant apprécier et sûrement découvrir la belle musicalité des instruments avec ce qu'il faut de chaleur et de tendresse pour une pièce de Mozart ou de fougue et de vivacité dans ce morceau de Carl Maria von Weber, invitation à la danse.. La chorale Desidela a ensuite emporté le pubic dans son domaine d'excellence et de prédilection avec des chants liturgiques tels la cantate du veilleur de Bach ou le motet locus iste de Bruckner. Puis pour illustrer le passage dans l'avent, les choristes ont interprété des airs plus connus, traditionnels ou populaires, notamment Fröhlische Weinacht.

Les deux formations réunies ont ensuite investi le choeur de l'église pour laisser apprécier leur complémentarité avec Nabucco de Verdi, et surtout des Noëls d'ici et d'ailleur avec comme cerise sur ce gâteau musical, un Douce Nuit qui a apporté sa touche d'émotions au concert. © Dernières Nouvelles D'alsace, 5 Décembre 2017. - Tous droits de reproduction réservés - Photo DNA